contact

compagnie.zaoum@gmail.com

06 09 51 88 55

zaoumletter

siège social : 14 rue du docteur Ménard, 59160 Lomme

© created with Wix | Mentions légalesMerci Belette

création 2018

~ QUELQUE CHOSE ~ 

CRÉATION

Adaptation, mise en scène, interprétation

Bernadette Gruson

Création lumière

Priscila Costa

Avec la collaboration de

Philippe Brenot
Regard extérieur
Emily Wilson

 

Production Compagnie Zaoum

Coproduction TANDEM, Scène Nationale

Coréalisation Théâtre Massenet, Lille 

Avec le soutien de la DRAC des Hauts-de-France, du Conseil Régional des Hauts-de-France, de la Ville de Lille, du Département du Pas-de-Calais, du Channel/Scène Nationale de Calais et de l’Espace Culture-Université de Lille

DATES

 

Le Volcan, Le Havre

05 > 07 FÉV 2020

 

La Ferme Dupuich, Mazingarbe (62)

18 OCT 2019

Espace culturel La Gare, Méricourt

8 MARS 2019 (19h)

Théâtre Massenet, Lille

17 JAN 2019 (20h)
18 JAN 2019
(14h et 20h)

Centre pénitentiaire de Lille-Sequedin
CHU Lille (programme Culture Santé)

04 OCT > 20 DÉC 2018 (tous les jeudis)

La Scène du Louvre Lens
16 NOV 2018 (10h et 14h) -scolaires

18 NOV (17h)
19 NOV (10h) -scolaire

Théâtre de Belleville, Paris

5 > 29 SEPT 2018 (21h15)

du mer. au sam. inclus

Un solo qui va au fond des choses de l'histoire de la chose pour en tirer quelque chose

"L’histoire, c’est tout de même prodigieusement amusant. On est moins solitaire et tout aussi libre." Michel Foucault 

 

Toute mon enfance, j’ai entendu « Madame, Monsieur, votre fille a des lacunes en Histoire». Or une lacune ce n’est rien d‘autre qu’un trou, un manque, un vide en soi.

 

Comment ne pas en avoir, quand, en pleine adolescence, on t’égare sur une ligne droite infinie, longue de millions d’années avec ces chiffres qui défilent comme les kilomètres sur l’autoroute, et comme seuls panneaux indicateurs des guerres, des invasions et des défaites.

Les grandes conquêtes de l’Humanité n’ont pas laissé grand-chose en moi parce qu’elles n’étaient pas reliées à ce que je vivais intimement, quelque chose qui pourtant était aussi une conquête.

 

Avec Sex story c’est deux millions d’années de cette conquête de quelque chose pour lequel on ne cesse de faire des pas en avant, des pas en arrière. Avec le recul, deux millions d’années très instructives d’essais, d’erreurs, de tentatives, d’échecs, d’émancipations.

Ce n’est pas l’Histoire, comme un film qu’on regarde et dans lequel on ne jouerait pas. Non, c’est toi, c’est moi, c’est nous, c’est eux, c’est elles, c’est hier, c’est aujourd’hui, c’est demain.

L’histoire de la sexualité c’est quelque chose qui nous relie, et en nous reliant nous comble. Dans les deux sens du terme combler. Combler les lacunes, les vides de langage, de perspectives, de repères (et non de croyances) sans lesquels on finit par être coupé-e de l’Histoire et de la nôtre. Et combler, tout simplement par ravissement, en apportant plaisir et allégresse.

 

Oui allégresse. J’insiste sur ce mot désuet, malaimé pour cause d’homophonie avec « Ah les graisses ! ». Car même si l’Histoire ne rime pas avec allégresse, même si en choisissant l’allégresse, l’allégresse n’est pas toujours au rendez-vous, continuer à choisir l’allégresse, ce n’est pas rien, c’est quelque chose, c’est essentiel et en plus ça détend, ou ça tend ça dépend, en tous cas ça fait du bien.

 

D’après Sex story, la première histoire de la sexualité en bande dessinée, de Philippe Brenot et Laeticia Coryn, Editions Les Arènes

 

Teaser --

LE MONDE

"Ce Quelque chose illustre combien le sexe est difficile à parler, difficile à expliquer, alors que cette parole est très nécessaire. C'est ce Quelque chose que Bernadette a choisi de mettre en scène dans ce One Woman Show ludique, décapant et très pédagogique."

 

LA TERRASSE

"Un spectacle pour rappeler l’urgence de jouir sans entrave." 

 

SORTIR À PARIS

" En se dandinant, en brandissant des livres et en faisant des graffitis de femmes nues à la bombe rouge sur son décor, Bernadette Gruson fait montre d'un culot de reine et d'une inventivité charmante, qui font de ce spectacle un OVNI des plus séduisants. " 

 

FROGGY'S DELIGHT

"Elle a conçu une partition interactive -et participative (surprise, surprise)- placée sous le signe de la jubilation verbale assortie d'un humour impertinent, de l'exultation du corps et du slogan situationniste de Mai 68 "Jouir sans entraves", qui commence en forme d'accueil par une élégante et sexy jeune femme pseudo-conférencière de ce qui pourrait s'apparenter à un stage de coaching sur l'épanouissement personnel qui, sans ambages et au sens propre des termes, entre dans le vif du sujet".

SPECTACLE CRÉÉ EN 2018

-- création : DU 14 AU 17 MARS au TANDEM, Scène Nationale Arras-Douai

-- avant-premières : 19 JANVIER Théâtre Massenet, Lille (dans le cadre du festival Je(ux) de genres), 3 MARS Le Channel, Scène Nationale de Calais

Temps de résidence

- TANDEM scène nationale (Arras) du 23 au 27 octobre

- Le Channel, scène nationale de Calais du 20 au 25 novembre

- Espace Culture-Université de Lille du 11 au 14 décembre

- Théâtre Massenet Lille du 15 au 19 janvier

- Maison Avron (Oise) du 12 au 16 février

- Le Channel, scène nationale de Calais du lundi 26 fé­vrier au sa­medi 3 mars