contact

compagnie.zaoum@gmail.com

06 09 51 88 55

zaoumletter

siège social : 14 rue du docteur Ménard, 59160 Lomme

© created with Wix | Mentions légalesMerci Belette

~ CALENDRIER ~ 

 

~ 2019 ~ 

8 & 9 JUIN

MIROIR(S) + ELOGE DE FESSES

Théâtre du Beauvaisis

Dans le cadre du Festival Temps Danse

Accompagné de la performance "Eloge de fesses"

AVRIL À JUIN

MIROIR(S)

Centre Pénitentiaire de Lille Sequedin

et le CHU de Lille

JEU. 21 MARS

(IM)PERMANENCES

La Nuit du Campus Créatif / Lille

L'installation qui frise la permanente sans toucher aux mèches rebelles s'installe à l'Université Catholique de Lille de 19h à minuit. Hôtel académique, 60 boulevard Vauban à Lille

12 au 30 MARS

MIROIR(S)

Théâtre de Rungis (vernissage le 15 mars)
prolongée jusqu'au 20 avril !

Six coiffeuses et leur miroir offrent un face à face singulier avec six œuvres de l’Histoire de l’Art qui se révèlent grâce à un dispositif inédit. Le public est amené à envisager l’œuvre au regard de son propre reflet... Une installation accueillie avec succès en 2017 au Louvre-Lens et au !POC! d'Alforville et de retour en 2019 avec la création d'un nouvelle coiffeuse dans chaque lieu.

VEN. 8 MARS

QUELQUE CHOSE

Espace Culturel La Gare - Méricourt

Un seule en scène sur l'histoire du sexe et de l'amour. Une heure trente pour raconter deux millions d'années de recherches hédonistes, de va-et-vient bien plus politiques que physiques, une liberté n'étant jamais suivie de loin par une répression.

17 & 18 JANVIER

QUELQUE CHOSE

Théâtre Massenet - Lille

Un seule en scène sur l'histoire du sexe et de l'amour. Une heure trente pour raconter deux millions d'années de recherches hédonistes, de va-et-vient bien plus politiques que physiques, une liberté n'étant jamais suivie de loin par une répression.

17 jan. 20h et 18 jan. à 14h et 20h

12 & 13 JANVIER

ELOGE DE FESSES

Louvre-Lens

Bernadette s'empare des fesses de la Galerie du Temps pour vous embarquer dans une visite décalée mais très calée sur les fesses. 3 rendez-vous sérieux coquins vous sont donnés au Louvre-Lens dans le cadre de ”Ce que veulent les femmes” : à 11h, 15h et 16h30

Please reload

~ 2018 ~ 

04 OCT AU 20 DÉC (les jeudis)

QUELQUE CHOSE

Centre pénitentiaire de Lille-Sequedin

CHU Lille (programme Culture Santé)

Un seule en scène sur l'histoire du sexe et de l'amour. Une heure trente pour raconter deux millions d'années de recherches hédonistes, de va-et-vient bien plus politiques que physiques, une liberté n'étant jamais suivie de loin par une répression.

 

> tous les jeudis du 04 oct au 20 déc.

16, 18 et 19 NOV

QUELQUE CHOSE

La Scène du Louvre Lens

Un seule en scène sur l'histoire du sexe et de l'amour. Une heure trente pour raconter deux millions d'années de recherches hédonistes, de va-et-vient bien plus politiques que physiques, une liberté n'étant jamais suivie de loin par une répression.
 

scolaires :

vendredi 16 novembre 10H et 14H

lundi 19 novembre 10H 

 

tout public :

dimanche 18 novembre à 17H 

5 AU 29 SEPT

QUELQUE CHOSE

Théâtre de Belleville / Paris

Un seule en scène sur l'histoire du sexe et de l'amour. Une heure trente pour raconter deux millions d'années de recherches hédonistes, de va-et-vient bien plus politiques que physiques, une liberté n'étant jamais suivie de loin par une répression.

7 AVRIL AU 24 JUIN

(IM)PERMANENCES

Galerie d'art Saint Jacques / Saint Quentin (02)

L'installation qui frise la permanente sans toucher aux mèches rebelles ou les Fragments d'un discours amoureux de Roland Barthes version salon de coiffure. Six casques qui vous livrent des fragments amoureux et une cabine téléphonique où enregistrer le vôtre.

26 MARS AU 20 AVRIL

MIROIR(S)

Espace Culture / Cité scientifique de Villeneuve d’Ascq (59)

Six coiffeuses et leur miroir offrent un face à face singulier avec six œuvres de l’Histoire de l’Art qui se révèlent grâce à un dispositif inédit. Le public est amené à envisager l’œuvre au regard de son propre reflet... Une installation accueillie avec succès en 2017 au Louvre-Lens et au !POC! d'Alforville.

14.15.16.17 MARS

QUELQUE CHOSE ~ création ~

TANDEM Scène nationale / Arras

Solo conférence sur l'Histoire de la sexualité joyeusement inspiré de la bande dessinée Sex Story, de Philippe Brenot et Laeticia Coryn, éditions Les Arènes.

3 MARS

QUELQUE CHOSE ~ avant-première ~

Le Channel, Scène nationale / Calais

Solo conférence sur l'Histoire de la sexualité joyeusement inspiré de la bande dessinée Sex Story, de Philippe Brenot et Laeticia Coryn, éditions Les Arènes.

9 FÉVRIER AU 22 MARS

MIROIR(S)

TANDEM Scène nationale / Arras-Douai

Six coiffeuses et leur miroir offrent un face à face singulier avec six œuvres de l’Histoire de l’Art qui se révèlent grâce à un dispositif inédit. Le public est amené à envisager l’œuvre au regard de son propre reflet... Une installation accueillie avec succès en 2017 au Louvre-Lens et au !POC! d'Alforville.

6 AU 17 FÉVRIER

(IM)PERMANENCES

Salon Franck Provost / Lille (59)

L'installation qui frise la permanente sans toucher aux mèches rebelles ou les Fragments d'un discours amoureux de Roland Barthes version salon de coiffure. Six casques qui vous livrent des fragments amoureux et une cabine téléphonique où enregistrer le vôtre.

30 JANVIER AU 4 FÉVRIER

MIROIR(S)

Festival Longueurs d’ondes / Le Quartz - Scène nationale (Brest)

Six coiffeuses et leur miroir offrent un face à face singulier avec six œuvres de l’Histoire de l’Art qui se révèlent grâce à un dispositif inédit. Le public est amené à envisager l’œuvre au regard de son propre reflet... Une installation accueillie avec succès en 2017 au Louvre-Lens et au !POC! d'Alforville.

19 JANVIER

QUELQUE CHOSE ~ avant-première ~

Théâtre Massenet / Lille (Festival Jeu(x) de genres)

Solo conférence sur l'Histoire de la sexualité joyeusement inspiré de la bande dessinée Sex Story, de Philippe Brenot et Laeticia Coryn, éditions Les Arènes.

4 DÉCEMBRE AU 8 JANVIER

MIROIR(S)

Conseil Régional des Hauts-de-France (Lille)

Six coiffeuses et leur miroir offrent un face à face singulier avec six œuvres de l’Histoire de l’Art qui se révèlent grâce à un dispositif inédit. Le public est amené à envisager l’œuvre au regard de son propre reflet... Une installation accueillie avec succès en 2017 au Louvre-Lens et au !POC! d'Alforville.

Please reload